L'homosexualité : innée ou acquise ?

Venez ici afin de débattre sur de nombreux sujets.

L'homosexualité : innée ou acquise ?

Messagepar Dinosorry » 22 Octobre 2011, 20:36

Ce message a été créé à partir de l'archive suivante :
http://forum.gaisetlesbiennes.com/archives/viewtopic_t_5723_postdays_0_postorder_asc_start_100.html


Je fais parti de ces rares qui croient qu'on ne nait pas homosexuel mais qu'on le devient. On le devient très jeune entre 0 et 2 ans. Et je m'attends déjà avoir des répliques sur la psychanalyse (et Freud en passant, croît qu'on le devient dû au complexe d'OEdipe). Je suis pas très pro psychanalyse (n'aimant pas tous les aspects psychodynamiques) mais je partage le fait que l'homosexualité n'est pas innée.

Aucun ''gène homosexuel'' a été trouvé.

Parcontre, au cours d'une étude portant sur des hommes homosexuels, on examina les réactions obtenues en réponse à des injections d'oestrogènes chez des hommes homosexuels, des hommes hétérosexuels et des femmes. Chez les femmes, comme vous le savez, les niveaux élevés d'oestrogènes déclenchent la libération par l'hypophyse antérieure de l'hormone lutéinisante. Après les injections d'oestrogènes, les chercheurs mesurèrent dans les trois groupes les niveaux de LH dans le sang. Comme il était prévu chez la femme, ces niveaux subirent une hausse spectaculaire. Par ailleurs, la quantité mesurée chez les hommes hétérosexuels demeura sensiblement au même niveau pendant l'injection. Toutefois, chez les hommes homosexuels, une augmentation statistiquement significative des niveaux de LH dans le sang fut observéem laquelle n'était pas aussi marquée que chez les femmes mais tout de même beaucoup plus grande que chez les hétérosexuels.

Mais on ne peut conclure, sur la base des seuls résultats de cette étude, que l'homosexualité a un fondement biologique mais, considérant ce que nous connaissons des effets d'organisation de l'androgène sur le cerveau en développement, il semble possible que le cerveau des hommes homosexuels ait été soumis, au cours d'une période sensible du développement prénatal, à une quantité moins importante d'androgènes que celui de l'homme hétérosexuel. (Référence: Le cerveau, la pensée et le comportement, Floyd E. Bloom, Arlyne Lazerson, P197)

Mais ce ne sont la que des suppositions, des hypothèses. Cette expérience n'indique pas clairement à combien d'hommes ils ont fait les injections. Est-ce que leur échantillon clinique était représentatif? Alors, pour ma part, je crois pas que l'homosexualité aille un fondement biologique. Je n'y croierai pas tant que la biologie ait une preuve irréfutable.

Et vous, vous en pensez quoi?
Dinosorry
 
Message(s) : 58
Inscrit le : 07 Octobre 2011, 23:35

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Theriault » 22 Octobre 2011, 21:24

J'ai à peu près rien compris à ton histoire d'hormones, mais si tu me poses la question, je ne pense pas non plus que l'homosexualité soit une chose innée. Je n'ai aucune compétence en psychanalyse ou en biologie, donc je ne vais pas me lancer dans les études.

Moi je vois la sexualité comme une préférence. Que je sache, ce n'est pas écrit dans mes gènes ou à quelque part dans mes cellules si je préfère X plutôt que Y. Pour préférer une chose à une autre, il faut avoir connaissance d'au moins une de ces deux choses. Or il est impossible de savoir à la naissance si on préfère telle ou telle chose, puisqu'on n'est même pas conscient que ces deux choses existent et quelles sont les différences entre elles. De plus, prétendre que l'homosexualité est génétique équivaut prétendre qu'il est possible de connaître l'orientation sexuelle d'une façon ou d'une autre chez quelqu'un qui ne sait même pas encore parler.

En fin, il faut toujours être con pour penser que l'homosexualité est un choix; et s'il y a une chose qui me fait encore plus suer que ces gens-là, ce sont toutes ces recherches faites pour essayer de trouver son origine.
Avatar de l’utilisateur
Theriault
 
Message(s) : 60
Inscrit le : 28 Juillet 2011, 11:21
Localisation : Matane
Identité: Homme

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Oriole » 22 Octobre 2011, 22:21

Que l'on tente d'y trouver une origine, j'ai pas trop de problème: je suis de nature curieuse, et je vois l'intérêt d'essayer de comprendre pourquoi l'humain agit de telle ou telle façon. Mais je me demande si c'est moralement éthique d'essayer d'y trouver un fondement biologique: est-ce que si on trouvait un "gène" homosexuel, on tenterait de l'éradiquer? Cela me semble absurde.

Pour revenir à la question initiale, je pense que c'est très troublant et grave de même se poser la question: ça donne raison aux parents qui, concernant leurs jeunes enfants, diraient "si je donne trop d'affection à mon garçon il deviendra gay" ou "si le bébé n'a que des contacts avec sa mère ou son père, il/elle deviendra gay", genre. Ça fait aussi que si un ado dit à ses parents qu'il est gay, ils vont se blâmer, ce que je trouve horrible.

Ça, c'est concernant les 0-2 ans, pour reprendre l'âge dont tu parlais, Dinosorry. Mais je pense que ça va plus loin: si des gens disent que ça se fait entre 5 et 10 ans, par exemple, alors on donne encore raison à nos détracteurs: on va continuer d'empêcher des jeunes filles de jouer avec des autos et des jeunes garçons de jouer avec des poupées tant que ça sera vu comme "tomboy" ou "efféminé". Permettez-moi de dire: Geez.

Je crois donc que ce débat est inutile, voire blessant. Que ça soit inné ou acquis, ce n'est pas important: ce qui est important, c'est que ça n'est pas un choix conscient, donc qu'il n'y a personne à "blâmer". Et pour ça, j'espère que vous êtes d'accord avec moi, parce que sinon j'vais juste... me cogner la tête sur le mur à répétition.
Avatar de l’utilisateur
Oriole
 
Message(s) : 286
Âge : 30
Inscrit le : 29 Juillet 2011, 13:03
Localisation : Sherbrooke
Identité: Femme

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Dinosorry » 22 Octobre 2011, 22:39

@Theriault
Je n'ai mentionné nulle part que l'homosexualité était un choix. J'ai seulement dit qu'elle était acquise. Et, je crois pas que ceux qui pensent que l'homosexualité est un choix soient aussi ''cons'' que cela... Parce que pencher pour l'acquis, voudrait forcément dire pencher pour la sélection aussi. Qui plus est, personne ne semble être en mesure d'expliquer la provenance de l'homosexualité. Pas même les biologistes, les neurologues et les psychologues. So, puisque nulle n'a de théorie fondée et irréfutable jusqu'à aujourd'hui, je ne suis pas prête à juger qui ce soit.


@Oriole
Ton opinion me fait réflichir, c'est pour cette raison, je crois, que ce débat est à mon avis très utile! Partager nos opinions différentes sur la question n'est en rien blessant. Je crois qu'au contraire, ça peut apporter beaucoup (par exemple voir la question sous différents points de vue).

Du moment que tout le monde se respecte... Je ne vois pas ou est le mal :$
Dernière édition par Dinosorry le 22 Octobre 2011, 22:45, édité 1 fois.
Dinosorry
 
Message(s) : 58
Inscrit le : 07 Octobre 2011, 23:35

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Oriole » 22 Octobre 2011, 22:44

Ah ben pour ça je suis d'accord: se faire réfléchir les uns les autres, c'est toujours un bon plan. Je suis juste inquiète parce que ça pourrait faire en sorte que des gens sentent que, si c'est pas "inné", qu'ils sont "pas normaux". Tu comprends?

Quoique, tant qu'à moi, être normal, c'est plate ^^
Avatar de l’utilisateur
Oriole
 
Message(s) : 286
Âge : 30
Inscrit le : 29 Juillet 2011, 13:03
Localisation : Sherbrooke
Identité: Femme

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Dinosorry » 22 Octobre 2011, 22:53

Le sujet n'étant pas intitulé: L'homosexualité, normale ou pas? Je ne crois pas qu'il puisse blesser qui ce soit. Et puis, ceux qui se sentent blesser, ben je peux pas vraiment les aider. Je crois qu'on devrait tous être capables, à une certaine âge, prendre du recul face à un sujet ou un débat afin de ne pas prendre tout ce qui se passe à un niveau personnel. Il suffit d'être objectif... de s'interroger voilà tout! Je suis de nature curieuse, alors j'aime souvent m'interroger et interroger les gens autour de moi. J'ai cru que ce serait un bon sujet de débat, sans aucune malice! :)
Dinosorry
 
Message(s) : 58
Inscrit le : 07 Octobre 2011, 23:35

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Theriault » 23 Octobre 2011, 00:13

Dinosorry a écrit:Je n'ai mentionné nulle part que l'homosexualité était un choix. J'ai seulement dit qu'elle était acquise.

Je le sais; je n'ai jamais cru que tu disais que l'homosexualité était un choix.

Dinosorry a écrit:Et, je crois pas que ceux qui pensent que l'homosexualité est un choix soient aussi ''cons'' que cela...

Moi je pense que si.
Avatar de l’utilisateur
Theriault
 
Message(s) : 60
Inscrit le : 28 Juillet 2011, 11:21
Localisation : Matane
Identité: Homme

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar dimoi » 23 Octobre 2011, 04:44

moi j'accepte le fait que ce ne soit pas innée, mais pour l'âge pas très sure, lors de ma puberté à 14 ans je craquais grave pour un de mes camarades, on a jamais rien fait mais c'était le mec idéal à mes yeux, mon premier amour pour une femme c'était a 17/18 ans jusqu'aujourd'hui j'essaie de comprendre ce qui m'est arrivée, pourquoi ce changement?
je pense que la provenance et émotive, elle vient de certaines blessures ou manques causées par des gens qu'on aiment ou qui ont une place importante dans nos vies... enfin c'est ce que je crois
Qui a dit qu'on avait qu'une âme sœur? Parfois l'amour nous donne toutes les raisons d'y croire au point que quand on le perd, on se perd... Mais je pense qu'on peut perdre celle qu'on croit être l'amour de sa vie et pourtant rencontrer mieux
Avatar de l’utilisateur
dimoi
 
Message(s) : 561
Âge : 31
Inscrit le : 15 Octobre 2011, 06:22
Identité: Femme

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Lyerre » 23 Octobre 2011, 06:01

Mon opinion sur le sujet est mixte, c'est-à-dire que je me fiche un peu de savoir où ça vient, parce que c'est comme ça, point. Oui, bien sûr, je suis d'accord avec Oriole, si c'était génétique certains tenteraient de trouver un «remède à la maladie», et ça, ça serait très amoral. Mais entre inné ou acquis, le fait est là: quand ça arrive, ça ne vaut pas la peine de tenter de se «guérir», selon moi.

Pour le débat sur les hormones, dinosorry, j'ai déjà énormément lu sur le sujet, mais du côté humain plutôt que scientifique, c'est-à-dire que j'ai lu énormément de témoignages de gens qui se sont posé la même question des hormones. Dans une autre communauté (trans), il y avait un sujet sur le fait que la HRT (Hormone Replacement Therapy) rendait ou non les gens gais. Et bien après plusieurs centaines de réponses, ce qui s'en dégage, c'est que oui, certains ont changé d'orientation sexuelle après la prise prolongée d'hormones, autant d'un côté que de l'autre (mais bien plus encore n'ont vu aucun changement, je précise). Cependant, c'est à prendre avec quelques grains de sel, parce que:
1) Les gens, après un certain temps de HRT, disaient surtout se sentir tellement mieux avec eux-mêmes, et s'acceptaient davantage. On pourrait donc lier la «découverte» de son orientation à cette nouvelle acceptation de soi.
2) Dans la plupart de leurs contextes sociaux, ils ont été réprimés parce qu'ils étaient trans. Peut-être qu'en ajustant leurs corps à ce qu'il devrait être selon eux, ils ont dépassé ces frontières sociales et ont pu également affirmer leur orientation sexuelle.
3) Il y avait quand même bien plus de gens qui n'ont noté aucune différence!
Avatar de l’utilisateur
Lyerre
 
Message(s) : 1103
Âge : 28
Inscrit le : 28 Juillet 2011, 10:12
Localisation : Sherby
Identité: Transgenre

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar Dinosorry » 07 Novembre 2011, 22:11

Hey pour ceux que ça intéresse, Kinsey a fait, il y a bien longtemps, une échelle sur l'orientation sexuelle. Dans mes manuels de psychologie, il est bien représenté. J'ai tenter de le rebâtir avec Excel pour ensuite vous le montrer mais je me suis découragée dû à un mal de tête soudain! J'ai tout de même trouvé une version ''wiki'' qui n'est selon moi pas la meilleure... mais bon ça peut vous donner une idée.

Selon Kinsey, tout être humain porte en lui une composante hétérosexuelle et une composante homosexuelle.

Voici le graphique que je trouver sur wiki.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Kinsey#.C3.89chelle_de_Kinsey


C'est et de loin la meilleure théorie sur l'orientation sexuelle que j'ai trouvée. On parle de diversité sexuelle plutôt que ''d'orientation'' sexuelle.
Dinosorry
 
Message(s) : 58
Inscrit le : 07 Octobre 2011, 23:35

Re: L'homosexualité, Innée ou Acquise?

Messagepar BJ77 » 12 Novembre 2011, 18:54

alors là, savoir si l'homosexualité est innée ou acquis?

eh bien si c'est innée, l'eugénisme n'est pas loin , non ?
Les psys (mes collègues sic oui je suis psy), vous diront que petit nous nous sommes trop identifiés au parent du sexe opposé... oui et alors, cela me fait une "belle jambe"...

bon je pense que c'est un tout, nous sommes biopsychosociaux !!! la biologie, l’environnement, .... tout fait en sorte que nous sommes homos et pas une seule chose qui pourrait tout expliquer !!!

et pourquoi les hétéro sont hétéro ???
La tendance la plus profonde de toute activité humaine est la marche vers l'équilibre.
BJ77
 
Message(s) : 105
Âge : 39
Inscrit le : 29 Juillet 2011, 17:05
Localisation : France
Identité: Femme

Re: L'homosexualité : innée ou acquise ?

Messagepar Dinosorry » 14 Novembre 2011, 20:04

@BJ77
Les hétéros sont hétéros pour assurer la survie de l'espèce. Biologiquement parlant, c'est l'état naturel des êtres humains. Si tout le monde était gai, ce serait plus qu'inquiétant.

À ce sujet:
Le fait de déterminer qui est homosexuel, bisexuel ou hétérosexuel n'est pas aussi simple que ce qu'on pourrait penser. De nos jours, on reconnaît que l'orientation sexuelle se situe plutôt sur un continuum. Les chercheurs évaluent trois dimensions précises pour déterminer l'orientation sexuelle d'une personne:

1- L'attirance sexuelle et émotionnelle: Cette première dimension renvoie au désir d'avoir des relations intimes et sexuelles ou d'établir un lien amoureux avec des hommes, aves des femmes ou avec les deux.

2- Les comportements sexuels: Cette deuxième dimension fait référence aux activités consenties mutuellement comportant des contacts génitaux, l'excitation ou la stimulation sexuelle.

3- L'identification personnelle: Cette troisième dimension consiste dans l'identification de la personne en tant que gaie, lesbienne ou bisexuelle.


En tenant compte de ces trois dimensions, la classification d'une personne comme homosexuelle, hétérosexuelle ou bisexuelle s'avère beaucoup moins simple. Par exemple, certaines personnes pourront expérimenter des contacts sexuels avec une personne du même sexe sans nécessairement se définir comme homosexuels. L'inverse est également vraie (une personne homosexuelle peut avoir des rapports sexuels avec une personne de l'autre sexe sans se définir en tant qu'hétérosexuel).

--
Dinosorry
 
Message(s) : 58
Inscrit le : 07 Octobre 2011, 23:35

Re: L'homosexualité : innée ou acquise ?

Messagepar NZAU1984 » 15 Novembre 2011, 03:56

Et moi, je crois qu'on aime des humains. Point. Cessons de vouloir nous catégoriser, de deviner si l'homosexualité est innée ou acquise.
Avatar de l’utilisateur
NZAU1984
 
Message(s) : 521
Âge : 33
Inscrit le : 22 Juillet 2011, 18:32
Localisation : Verdun, Montréal
Identité: Homme

Re: L'homosexualité : innée ou acquise ?

Messagepar Crisly » 17 Novembre 2011, 13:09

Bon sang, mais il y a des psy qui disent n'importe quoi!
Sans vouloir généraliser, sont parfois dangereux!!!lol
Avis d'Oriole et Enzo +1 en ce qui me concerne...
Crisly
 
Message(s) : 67
Âge : 43
Inscrit le : 28 Juillet 2011, 15:13
Localisation : Belgique
Identité: Femme

Re: L'homosexualité : innée ou acquise ?

Messagepar Toxicity » 17 Novembre 2011, 13:36

En même temps il y a certains psys qui devraient se moderniser hein... c'est une des choses qu'on apprend dans un cours de psycho au cégep qu'on ignore d'où vient l'homosexualité et que plusieurs chercheurs pensent que c'est multifactoriel...
Toxicity
 

Suivant

Retour vers Débats

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron