Bisexuelle ou heetero refoulee?

Venez ici si vous avez besoin de vous vider le coeur ou si vous vivez une situation difficile.

Bisexuelle ou heetero refoulee?

Messagepar Perplexe » 26 Juin 2016, 04:55

Jai presque 28 ans et je n'ai jamais vraiment eu de copains. Parcontre jai deja experimentee et embrassee des gars. Je ne vous mentirai pas, pour moi lidee d'un homme excite dur dans son jean me turn-on, plus que l'idee d'une femme mouillee dans sa ptite culotte.

Cependant, il fut un temps jetais extremement attiree par les femmes masculines. Deux de mes exes pouvaient facilement passer pour des hommes. Je dis exe mais je nai jamais vraiment eu de connection emotionelle avec elles. Jai toujours ete genee de les embrasser ou de leur tenir la main en public. Ca ne me vient pas naturellement. Jai jamais vraiment eu le desir de les sortir au cinema ou ailleurs en date. La derniere femme que jai date, elle s'identifiait en tant que "gender fluid." La plupart du temps elle s'habillait comme un homme mais parfois a des occasions speciales, elle pouvait porter une robe. Lorsque je l'ai vu en robe avec du maquillage, j'ai eu un turn-off complet. Et depuis ce temps, j'ai eu une enorme prise de conscience qui m'a fait realiser que peut-être je ne suis pas du tout attiree envers les femmes car je me sens repoussee par le cote feminin d"une femme. Ca ne m'excite pas.

Cette prise de conscience m'a comme ramener les deux pieds sur terre et j'ai conclu en moi-meme que si je ne voulais pas dealer avec leur feminite, je serais mieux avec un homme qui lui aura toujours l'air d'un homme. La derniere date que javais, elle me parlait de tomber enceinte et lidee detre avec une femme enceinte ne mexcite pas du tout car je ne me vois pas dans ce role... Je suis attiree par une femme lorsque je vois un homme en elle mais completement turn-off lorsque je vois une femme. Pourtant jaime avoir des relations sexuelles avec les femmes. Mais il y a certaines choses que je vais faire seulement pour lui faire plaisir qui ne m'excite pas naturellement comme penetrer une femme ou la manger. La pupart du temps lorsque jai des relations sexuelles avec une femme cest dune facon heterosexuelle... On m'a souvent recommande d'essayer le strap-on mais je trouve tellement ca non-organique... A la fin de la journee, le strap-on est un penis en plastique qui n'est pas a elle... Jai tout entendu comment elle pourra sentir la pression etc... Mais dans ma tete lidee dune penetration c'est plus que de sentir une pression... C'est une connection organique qu'aucun strap-on pourra me donner... Je n'ai pas envue de faire une fellation a un jouet en plastique et de jouer "pretendre" ce qui a lair de satisfaire beaucoup de lesbienne mais que j'ai de la misere a comprendre... Je ne midentifie pas avec les lesbiennes... Jai essayer par le passe de sortir dans les clubs et de former des liens dans la communaute mais je ne me sens plus ou moins a laise dans ce milieu... Jai specialement remarque que la plupart des couples homosexuels (gars ou femme) nont pas vraiment de "sexe." Ce sont souvent des couples "genderless" dou le terme "homo" ou tout ce confond/melange. Je comprends la dynamique homosexuelle. Mais pour quelque raison que ce soit, je ne me vois pas jouer les hommes un jour qu'elle se sent feminine et jouer les femmes lorsqu'elle se sent masculine... Et jai souvent eu limpression qu'elle essayait de me changer dans ce sens... Ca ne ma jamais vraiment mis a laise.

Je ne sais pas si je m'exprime bien. J'essaie de mettre de l'ordre dans mes idees et le francais nest pas ma langue premiere. Lorsque je fais lamour avec une femme, je fantasme souvent au corps d'un homme. Raison pourquoi la plupart des femmes avec qui jai des relations sexuelles sont robustes, nont presque pas de seins et ni de formes. Je suis petite de nature et tres feminine alors ca fonctionne car elles se sentent excitees par mon petit corps. Le probleme, cest que avec ma derniere date nous avons eu une connection tres speciale. Elle ma avouee que j'ai reveillee en elle un fantasme longtemps cache. Le desir d'avoir un penis. A cause de cela, nos relations sexuelles sont tres intenses. Je ne suis jamais venue avec aucune femme, mais ellle me fait venir sans pareille. Et c'est un sentiment partage... Parfois lorsque nous couchons ensemble elle me parle doucement de strap-on a quel point elle caresse le desir obssessif de me penetrer de cette facon... Mais encore la, je rationalise beaucoup et je ne me vois pas faire lamour avec un objet en plastique qui ne sera pas elle...


Lautre probleme est sa feminite qui a le tour denlever toute ma libido... Je ne me vois pas marcher sur la plage avec elle portant un bikini ou aller a une reception en robes avec elle... Je ne sais pas pourquoi... Nous avons rompu il y a presqu'un an car je lui ai dit qu'elle meritait quelqu'un de reellement gai qui pourrait lui donner tout ce dont elle veut. Je ne me sens pas apte a dealer avec sa feminite ou encore sortir avec elle en publique. Je me sens vraiment moche car si je laimais vraiment, tout ca naurait aucun impact... Nous sommes toujours en contact mais cela fait des mois que nous ne sommes pas vus... Parcontre elle ma laisse savoir a plusieurs reprises son desir de refaire lamour avec moi... Que c'est preferable qu'on ne se voit pas car elle ne pourrait pas se retenir... Tout ca mexcite au plus haut point mais dans ma tete je ne peux lui donner la relation intime qu'elle desir car je caresse une honte enorme a linterieur de moi-meme... De plus, je suis vraiment attiree envers le corps des hommes... Je ne me sens pas repugnee par leur anatomie. De fait, lorsque je regarde des pornos, ce sont des pornos heteros ou des hommes en erections et ca mexcite enormement. Mes fantasmes sont toujours les memes... Une femme me penetre sauvagement avec son penis et non avec un strap-on... C'est son penis a elle. Mais je ne suis vraiment pas attiree envers les shemale ou les MTF comme Caitlin Jenner, vraiment pas. Jaime lessence dune "vrai" femme...

Cela fait des annees que je suis aux prises avec cette confusion sexuelle. Au point que ca mempeche de vraiment mepanouir dans la vie de tous les jours. Maintenant je comprends que je suis bisexuelle mais je ne sais pas quoi faire... Jai limpression qu'une femme ne sera jamais vraiment assez et ni un homme... Mais je ne veux pas les deux en meme temps. Je ne suis pas ce genre de bisexuelle. En faite je ne sais pas ce que je veux... Je pense a lavenir aussi. Jaimerais une relation stable et elever des enfants... Parcontre jai de la difficulte a me voir elever des enfants avec une femme ou meme me marier avec elle... Mais je ne sais pas si je serais totalement heureuse mariee a un homme... Je ne suis pas du genre a vouloir experimentee comme une pute... Je suis quand meme tres reservee/introvertie. Je suis aussi tres fidele et je suis conciente que d'utiliser quelqu'un pour le sexe seulement est malsain... Autant pour moi que pour l'autre... Je ne sais pas quoi faire.

Merci de ta comprehension et de ta lecture attentive... Tes reflexions et ton opinion personelle sont les bienvenues.
Perplexe
 

Re: Bisexuelle ou heetero refoulee?

Messagepar salut ! » 26 Juin 2016, 11:24

Je vais partir de moi pour te donner mon feedback , de mon expérience personnelle , de mes propres doutes passés et vécus et ceux qui peuvent remonter encore aujourd'hui. Alors ce sera que de mes perceptions pour te répondre , ainsi ce ne sera pas ta vérité ou la vérité d'une autre ou d'un autre. Mais une perception de moi de ce qui montait en moi et ce que j'ai ressenti en te lisant ..de ce qui à résonner en moi.
Tout ça venant de ma propre façon de voir , venant de mes propres prises de conscience dans ce tourbillon qu'a été une grande partie de ma vie , d' une vie ainsi tourmentée .. j'avoue que pour moi ça été tourmenté ,
Je suis touchée par ton effort d'ouvrir ainsi. Habituellement dans mon passé de refoulement. je n'aurais pas répondu, car c est vraiment très intime ce que je vais répondre , et par peur de soucis , peurs d'ouvrir dans ma vulnérabilité , peurs de perdre pied , peurs d'être mal reçus. et surtout cette plus grande peur en moi ; c elle de devoir encore me remettre en questionnements quand je croyais avoir enfin trouvé une stabilité sous mes pieds , c est certain que de confronter le vent à l extérieur avec mes bases peu solide qui me servaient auparavant de fondation à ma maison ..me l'interdisaient ..Mais aujourd'hui j'ose. je me découvre. et même si je me découvre complètement unique dans le monde entier. je vis beaucoup de paix de m’accueillir telle que je suis ..à chaque jours sans vouloir me définir et me figer dans une description.

Toutes ses peurs auraient fait que je n'aurais pas répondu avant , je n'aurais pas répondu pour me fuir . Fuir une nouvelle confrontation , par peur d' un autre coup de vent à la solidité de ma structure qui peut-être se remettrait à branler ? Et encore des doutes se lèveraient encore?? Alors j'aurais si je n’avais pas changé dans mes comportements défensifs..Refoulé , j'aurais retrouvé les peurs d'introjection (mises en place par la conscience collective (croyances familiales , ou véhiculées par l extérieur , média. ect ) ou j'aurais fui. évité , rationaliser , j'aurais été en confluence avec toi. dans mon autopunition , j'aurais fait de la projection en plus de nourrir ce personnage qui me servait de protection pour ne pas toucher toute ses peurs que j avais en moi.
Mais depuis peu de temps c'est ce que j'apprends justement de ne pas me fuir , pour apprendre à me connaitre le chemin c'est en affrontant mes peurs, car si je prends un système défensif pour m'éloigner de celles-ci , je ne vivrai jamais qui je suis , car je resterai toujours à me fuir..Car ce que je suis ''vraiment'' se retrouve en dessous de mes peurs , en dessous de ma peur du rejet , peur de perdre , peur de l abandon , de l'humiliation, de la trahison ,et ce que je suis ''vraiment ''se retrouve en dessous de certains complexes ceux d' infériorité , de castration ,de culpabilité..de rivalité fraternelle , complexe d'abandon , d'insécurité , je me sens touché, car je comprends bien ton effort d'ouvrir ,comme je voudrais ici en ce moment t'ouvrir tout grand , mon monde intérieur.
Car toute cette vie de mal-être que j'ai vécu en moi..pas à cause de l'extérieur. mais à cause de ma façon de voir , de penser , de vivre. À cause de peurs que je ne voulais pas ressentir , je me vois aujourd'hui la seule responsable de mon attitude , responsable de mon ouverture à moi ou responsable de me fermer à moi et mes inquiétudes ..

Responsable de me vivre ou de m'enfuir ..mais pour mon expérience passée. de fuite , j'ai été tellement loin de la fuite de moi , et que javais par le fait même ; fait tellement de refoulement de qui j'étais ''vraiment '' qu'un jour je n'arrivais plus à ressentir quoi que ce soit..je ne sentais plus la peine. et encore moins la joie. Me vivre comme j'étais à ce moment là était pour moi faire face aux plus grands démons en moi ..mais je refusais en fuyant. de moi .
J'ai dû faire face aux ravages en moi que me faisaient vivre mes peurs.. et ce refoulement de qui j'étais..
Peut-être en me lisant. ça pourrait te faire cette impression. que je dramatise , que je n'eusse pas à le vivre aussi durement , que la vie c'est plus simple , que quand on aime on ne devrait pas se casser la tête avec ce qui nous fait envie ou pas. mais pour moi ça été comme ça.. je ne voulais pas être et vivre ma vie sur des bases ''pas normales '' et être lesbienne , alors j'ai tout fait pour me réparer ..et je me suis ainsi blessé, pour tout ce que je croyais étant normal à l'extérieur. je ne voulais pas être pas '' normale '' alors j'ai changer doucement en avançant dans ma vie pour l'extérieur ..
Une chose que tout ça m'a apportée de vraiment positif aujourd'hui , c'est la connaissance de moi..car pour ma part je ne peux plus reculer. je dois toujours avancer. car le niveau pour moi de souffrance était au maximum .. alors quand je suis sur la mauvaise route pour moi. je le sens rapidement en moi. et je me repositionne aussi rapidement .
Lire ici sur Ton monde de sensation , sur ton mon intérieur et tout ce qui peut passer dans la tête d une personne qui est à la fois attiré et repousser .C'est pas évident de vivre ainsi. j'ai vécu dans ce genre de piège pendant des décennies.

Je vivais et je vis encore parfois les mêmes sentiments les mêmes peurs qui veulent reprendre leurs puissances sur moi me remettre en situation de refoulements , mais quand je change un truc (comportement, disons , je ne dois pas laisser la place vide..car c est certain que ma vieille habitude va vouloir revenir (comme pour la cigarette, disons. si j'arrête une dépendance une mauvaise habitude, je dois la remplacer par une meilleure habitude, car si je ne fais qu'arrêter sans changer quoi que ce soit à ce changement , il va y avoir un vide .. et l 'ancienne habitude reviendra. par obsession. car on n’aime pas le vide. (le vide cherche à se remplir. ),
Alors si je change de comportement en vivant de l'intérieur vers l'extérieur. de vivre ce que je suis. (unique et différente ) mon monde intérieur vers celui de l'extérieur. une autre façon de le nommer serait de vivre mon authenticité. Mon monde intérieur dans le monde diversifié extérieur. c 'est de toujours allé vers ce nouveau comportement. sinon il va se créer un vide et mes anciennes habitudes vont revenir. (de me faire influencer par l'extérieur ) ..

Alors voilà le piège qui peut avaler des années entières dans un cercle vicieux , aspirant la vie vers le bas. non pas vers le haut et la joie de se sentir légère et être nous même comme une enfant dans ses premières années. mais vers tout le système autour qui est patriarcale. (d'être influencé par l'extérieur )..
Alors ça me rejoint quand tu écris tes attirances et tes repoussantes. j'ai été comme dans cette ambiance (sans te dire mon âge là. lol ) trop de temps. Perdu trop de temps loin de la joie de juste être soi.
Je suis pour ma part ce genre de personne masculine dans un corps féminin , une essence dans un corps ,mais vus mon rejet de moi-même j'étais attiré pas des hommes avec une essence très féminine souvent ceux qui m'attiraient avaient un refoulement de leurs homosexualités ..(mon miroir ) . Et d' autant ils démontraient leurs masculinités (moins efféminés ) pouvant facilement paraître hétéro ..comme ma facilité de le paraître aussi hétéro . Alors on fessait comme une équipe de gens qui ne voulaient pas être hors de la ''normalité '' , on résonne comme dans un poste de radios. Dis-moi ce que tu penses. je te dirai ce que tu auras. on attire ce qu'on pense , alors je me suis jamais sentie seule. j’attirais à moi une personne comme moi .

Mais pour ma part c'était des peurs qui voulaient me mouler ''normale'' c'est à force de vouloir plaire aux autres et même à moi-même (le personnage ) qui n'acceptait pas une aussi grande différence (mon personnage remplis de peur comme celle de bâtir sa vie sur une blessure , pour enfin comprendre que c'était ça qui se passait..je bâtissais ma vie sur des peurs au lieu d'une blessure (j'avais pour ma part peur d'avoir vécu un truc dans mon enfance qui aurait pus me causer cette ''déviance '' que j'aurais enfouis en moi sans me souvenir aujourd'hui ?? Donc je voulais pas bâtir ma vie sur une blessure en moi inconsciente lol ).. alors je me disais que je devais me réparer là ;)

Tout ça qui a fait que je me suis enfin retourner vers moi en dessous de toutes ses peurs..pour me découvrir ainsi..libre .. Mais si je ne bouge pas vers l'avant ..c 'est laissé la facilité et mes anciens comportement venir m'envahir .. mes peurs ..mes anciens comportement de fuite .Alors c'est pour tout ça que je te réponds aujourd'hui pour partir de moi vers toi.. t'exprimer ce que moi j'ai vécu .. ce que ça m'a fait remonter de te lire .
Alors si tu ressens que tu aimes le corps d'un homme mais tu voudrais dans lui l'essence de la femme. je peux t'assurer que ça existe , car si le corps de la femme est une sensation de répulsion pour toi , ne va pas penser pour le moment présent faire une échange pour le plaisir de l'autre et pas le tien. mais c'est d'être toi même. avec tes envies et tes attirances ,
et de prendre fermement tes choix à chaque apprentissage de toi (car toute la vie sert pour se connaitre d'avantage ) et de partir de toi vers les autres..pas des autres vers toi.L' Intérieur vers l'extérieur, car autant fou que cela puisse paraître , il n'y a aucun schéma à suivre. Tu es unique et vraiment différente pas besoin d'avoir une case ..pour se sécuriser.
Mais juste d'être dans ton présent et ressentir (c'est ça qui est sécurisant ; le moment présent ) c'est de suivre ta route en ressentant chaque moment ..si tu aimes ou si tu aimes pas , si tu le fais pour toi ou le fais pour les autres .. bonne route dans la légèreté en l'espérant pour toi , aussi. :lol:
salut !
 

Re: Bisexuelle ou heetero refoulee?

Messagepar Perplexe » 26 Juin 2016, 17:00

Merci de ta reponse. Je ne pouvais imaginer une reponse plus parfaite. Je ne mattendais pas a ca...

Avant tout jaimerais te feciliter de ton cheminement! De mon ecran de ma perception tu as lair parfaitement en alignement avec ta vraie essence. Cest dans cette direction que je marche. Quelle inspiration... ;)

L'essence d'un homme dans une femme et l'essence d'une femme dans un homme. Oui exactement. Tu mises en plein sur la cible. :$

Je suis de fait attiree vers l'essence d'une personne. C'est comme si j'avais un detecteur qui recevait des ondes "essentielles" car je ne me sens pas influencee par le ''gender'' d'un individu. Les hommes avec un look mauvais garcon (souvent un look tres rough) mais qui sont doux et emotionelles a l'interieur m'attirent enormement contrairement a certaines femmes qui seraient repoussees a lidee que linterieur dun homme ne match pas son physique. Mais quand je dis homme ave une essence feminine, je ne dis pas necessairement "effiminee" ou gai refoulee comme dans ta situation; je suis certaine que tu vois la nuance que j'essaie d'apporter. Un de mes copains experimental d'enfance etait justement cet image depeint d'un dur a cuir avec un coeur super tendre. Alors que tout le monde le detestait et le craignait, jetais folle de lui et il etait fou de moi. Mais a cause de ce conflit interieur en moi, je preferais garder notre relation un secret de lexterieur, ce qui la excitee au debut, mais rendu completement malade apres un certain temps... :(

Je suis consciente que ce conflit interieur fait plus de mal que de bien. Autant a moi-meme qu'aux gens que je rencontre car lintensite de mes relations sexuelles, le fait que je me perds dans cette personne dont je suis folle, peut faire tomber quelqu'un en amour car lorsque je laisse toutes les barrieres tomber, je n'ai pas de retenu... et c'est dangereux.

L'essence d'un homme dans une femme; je tiens a preciser que je ne suis pas totalement repousser par le corps d'une femme si elle a le corps d'un homme. C'est ce qui m'attire chez elle. Je ne suis pas repoussee par lidee que ses seins ressemblent a un chest ou a des pects... Cest ce que jaime. Je ne suis pas repoussee par lidee qu'elle a les cheveux cours ou qu'elle ne caresse aucune forme... Encore la cest mon turn-on. Mais je realise que ces femmes la ont souvent peu de confiance en elle a cause de limage exterieur que la societe projette de lidee dune femme... Cest peut-être pour ca que jai de la difficulte a la voir en robe ou en bikini car je la trouve belle quand elle ressemble a elle... Je ne sais pas si je fais du sens. Lorsquelle enfile son tank top avec ses shorts pour cacher son bikini cest comme si je voyais vraiment ma ''femme." C'est peut-etre pour ca que je gravite autour de ce genre de femmes qui preferent cacher leur corps... Parcontre, a chaque fois cest la meme histoire, en les touchant, en aimant leur corps, je leur donne cette confiance daimer leur propre corps et de montrer leur feminite. Du moins cest ce que deux de mes exes mont affirmees et cest aussi ce que ma derniere date ma revelee... Ce qui est vraiment beau et geniale qu'elles arrivent a se sentir puissante au point de vouloir epouser leur corps. Mais elles changent en quelque chose qui me repoussent et qui me remet en question... Etant la personne vivre-et-laisser-vivre que je suis, comme jai confie a ma derniere date, je ne pourrais vivre en sachant que jempeche une personne detre qui elle est a son essence... Mais dune certaine facon c'est moi qui me sens un peu bete et flouee car jai toujours eu limpression davoir ete attiree par un mirage... Maintenant cest pour cettre raison que jai pris la decision de ne plus regarder aucune femme masculine parce que selon mes experiences, ces femmes la cachent de linsecurite feminine qui maintenant me repousse. Dou le fait ou jai exprimer detre repousser par le fait de voir une femme en une femme.... car je suis attiree par son essence masculine.

Ma derniere date sest rendu compte qu'elle ma fait fuire en portant une robe et du maquillage. Elle m'a affirmee qu'elle ne sest jamais senti elle-meme dans une robe de toute facon et qu'elle a porter une robe cette occasion la car sa famille eloignee accepte plus ou moins sa masculinite. Elle m'a fait des promesses de ne plus jamais porter de robe (elle en a qu'une seule de toute facon). Mais je lui ai dit que personne et surtout pas moi ou une autre femme devrait lempecher de porter des robes et du maquillage si elle le desire. Le probleme avec elle, cest que je sais qu"elle fait tout pour plaire. Son exe etait bisexuelle aussi. Mais le genre de bisexuelle qui veut une femme et un homme en meme temps. Son exe detestait donc lidee qu'elle ressemblait a un homme, meme si selon ses dires, cest son essence pure que jai ramener en elle car lorsqu'elles se sont rencontrees, elle etait habillee en homme, mais petit a petit, son exe la changee en femme... Je ne sais pas si elle dit vrai ou si elle essaie juste de plaire... Je ne veux pas frequenter un clone ou une personne avec dix personnalites differentes... Jaimerais une femme qui se sens comfortable avec son essence masculine au point ou cest un choix personnel qu'elle a fait de vivre avec cet identite masculine sans pour autant vouloir changer de sexe. Je suis certaine que tu comprends ce que jessaie de dire. Je suis attiree par lauthencite dun individu. Mais ca cest une autre histoire. Je me suis un peu eloignee...

Pour revenir au sujet, je suis d'accord avec toi. Je crois que tu as su parfaitement capturer lessence de mon "monde" interieur. C'est a la fois du degout et une attirance qui me poisonne lexistence. Jai une vie vaiment miserable. En fait je vis de facon vraiment miserable depuis presque 10 ans... Je vis comme une "homeless", mon appartement nest presque pas meublee, jai lair pauvre. Je sais que mon appartement reflete mes sentiments interieurs. Cest limage exterieur de mon monde interieur. Je ne me sens chez moi nulle part et je ne sais meme pas comment me faire des amis... Mais depuis quelque temps, jai commencer a travailler sur moi-meme car je ne peux plus vivre dans ces conditions. Je nai pas de vie. Je ne vis pas. Je suis en mode survie. Cest devenu completement insupportable... Ca ma pris beaucoup de temps de realiser que je devais travailler sur mes demons si je voulais vivre. Cest un sujet tres emotionelle pour moi et je suis contente qu'au moins une personne ici me comprends. Car oui en effet, jai souvent ete rejetee... par ma propre mere... :'( Mais bon ce sont des blessures que je gueris petit a petit... Je vais de mieux en mieux, je mouvre de plus en plus... Car les conditions dans lesquelles je vis sont devenues innaceptables pour moi. Je crainds pour ma vie... Parfois jai limpression que c'est un tunnel qui n'a pas de fin que je vais mourir avant d'en sortir... Mais javance comme tu le dis... Je change mes comportements. Je mouvre a moi-meme. Mais cest tres dur car il y a des jours je ne vois pas de lumiere... Le plus que javance, plus loin me semble la sortie... Parcontre jessaie et je focus. Jai recemment graduee apres plusieurs annees dabandon et ca ma donner une petite poussee...

Merci de mavoir ouvert ton monde... cest un cadeau que je prends tres a coeur car je me sens comprise et respectee. Beaucoup de lesbiennes mont rejetes autant que des heteros. Mais toi tu es tres ouverte et cest quelque chose que jadmire beaucoup. En te lisant, je realise que les raisons pour lesquelles ces lesbiennes avec qui jessayais de lier une amitie etaien mechantes avec moi, navaient probablement rien a voir avec moi mais avec des problemes qu'elles traversaient a linterieur. Je suis contente que tu es pu lexprimee venant dune place douverture et damour sans minsulter... Aujourdhui tu mas permis de sourire et de faire un pas vers mon acceptance. Cest vrai que je ne suis pas obligee davoir une case pour me securiser. Cest vrai que limportant cest de ressentir le moment present... de vivre chaque moment. Un grand respect a toi!
Perplexe
 

Re: Bisexuelle ou heetero refoulee?

Messagepar salut ! » 26 Juin 2016, 23:19

Je suis heureuse de voir que tu as compris ce que je voulais exprimer , parfois j'écris vite je manque de structure , je vais dans une direction.. Qui m’emmène dans un autre chemin qui repart dans un autre endroit. avec en plus ce manque de lois de grammaire. Un coup l'envoi fait ..Je me demande si ça fait un sens. vus de l extérieur , ça fait comme un soulagement de voir que l'autre en a vus..ça fait fiioouuu en moi :)
Mais j’apprends aussi que même si des gens ne m'aiment pas comme je suis (quand je suis qui je suis ).. C’est un risque à prendre, car dans tout changement ; il y a un risque de perdre , mais autant perdre ceux qui ne m' aiment pas comme je suis. Perde un environnement malsain pour moi , perdre des gens avec qui je ne me sens pas bien ..Que de me perdre comme j'ai fait pour eux ..Alors dans tout changement , il y a le risque de perdre qui est à accepter .Sinon je ne pourrais pas changer si j'ai peur de perdre.
J'ai appris que nous avons tous nos propres réponses en nous. C’est de s'ouvrir à quelqu'un qu'on finit pas les entendre de se donner cette chance . J'ai trouvé une personne à qui je pouvais faire confiance par son exemple. Alors j'ai eu cette chance de rencontrer une personne avec cette merveilleuse écoute et qui avait dans sa propre vie à elle aussi été écouté et avait retrouvé aussi sa liberté ,libérée.
Elle est libre de systèmes de défensives , elle est généreuse dans son écoute , une écoute attentive. Accueillante et sans jugement .
Lorsque j'ai réussi enfin à laisser dans ce partage avec elle ,des charges émotionnelles de cette tristesse de n'avoir jamais été écouté et que j'ai pris au risque de perdre , prise cette chance de combler le besoin que j'avais de faire confiance à une personne qui par son exemple me démontrait que le bonheur arrive à ceux qui le cherche ..Et comme le disait si bien son parcours. Aide-toi et le ciel t'aidera. Ouverte et généreuse dans le partage d'elle même.. de ses noirceurs de ses tristesses ,et peurs .

J'avais en face de moi les preuves de ses propres changements et cette personne par son attrait m'a convaincue que je pouvais lui faire confiance sans aucune méfiance alors c'est à ce moment que tout à commencer à être plus lumineux , plus clair et brillant pour moi ..
J'ai appris qu'il n'y a pas de gens méchants seulement des gens souffrants. Que les gens violents et même radicaux dans leurs comportements sont juste des enfants qui souffrent de ne jamais avoir été entendus dans cette forme d’écoute et reconnus dans leurs différences. Si une personne ne trouve jamais l'écoute nécessaire , elle pourrait sous le joug de ses souffrances devenir dangereuse pour elle-même et les autres. Ceux qui n' ont pas entendu leurs réponses auparavant sont ceux qui ont manqué d'une belle écoute , une écoute active (forme d'écoute sans directive de la part de la personne qui reçoit ) c’est une écoute sans comportement de sauveurs , de prise en charge de l'autre , de comportement de supériorité , de guide de vie,de confluence . L’écoute active d'une autre personne est ce qui amène les réponses à ses questions ,c'est comme d'enlever de la neige épaisse et glacée pour retrouver son trottoir intérieur ,
Car j'ai appris qu'il y avait des besoins de base pour mon épanouissement normal et sain. Autant qu'il y a des besoins d'une bonne nourriture pour le corps physique. Il y a des besoins psychiques naturels qu'une personne à besoin pour une bonne santé mentale.un besoin d'amour -un besoin de sécurité – un besoin d'écoute et de reconnaissance , d affirmation de soi - de liberté et de créativité ..

et tout se joue à l'intérieur .. j'ai appris aussi le sens de plusieurs proverbes qui avaient un sens comme celle -ci d'Albert Einstein.. la folie est de toujours se comporter de la même manière et de s'attendre à un résultat différent.
Alors tout est libre et tout peut se créer , se transformer. et les limites n'existe que dans l' esprit :) pour parler en je ;) ça commence juste avec une ''écoute active '' entre deux personnes soucieuses ,une de l'autre , je ne dis pas que c'est toujours lumineux ..Parfois je régresse et me retrouve dans ce tunnel sombre ( alors oups !! Je prends conscience de mon retour dans mes mauvais habitudes de comportement d'isolement ,ou parfois d'être encore en attente de l'extérieur pour mes but ) mais je sais pour l'avoir ressentis , je sais rapidement où est la sortie :) je te souhaite une ou un ami , sans même que ce soit sexuel .. si tu ne l'as pas encore rencontrer :) qui te fera vivre cette découverte du trésor qui se cache en dessous de toutes peurs :) c'est l'amour de la vie , la compréhension et l'amour de soi et de l'autre par la suite :) merci pour cette échange , ça fait toujours du bien de s'exprimer sous une forme ou une autre :)
salut !
 


Retour vers Besoin de parler

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité