Votre coming out

Profitez de ce forum afin de discuter de thèmes exclusivement en lien avec la diversité sexuelle.

Re: Votre coming out

Messagepar Dju » 01 Novembre 2011, 18:00

En fait, j'avais de la chance. Elle est décédée il ya un peu plus de 2ans. Mais mon père aussi est génial maintenant qu'il c'est fait a l'idée que j'aimais les femmes. :)
Le bonheur, c'est de passer une bonne heure a la fois.
Avatar de l’utilisateur
Dju
 
Message(s) : 214
Âge : 32
Inscrit le : 15 Août 2011, 15:34
Localisation : Vimont
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar dimoi » 02 Novembre 2011, 07:48

vraiment mes condoléences, j'ai déjà aussi perdu ma mère, et c'est fou comme elle peut me manquer parfois...
Qui a dit qu'on avait qu'une âme sœur? Parfois l'amour nous donne toutes les raisons d'y croire au point que quand on le perd, on se perd... Mais je pense qu'on peut perdre celle qu'on croit être l'amour de sa vie et pourtant rencontrer mieux
Avatar de l’utilisateur
dimoi
 
Message(s) : 561
Âge : 31
Inscrit le : 15 Octobre 2011, 06:22
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar coquelico » 03 Novembre 2011, 17:32

De mon côté, j'ai été quand même chanceuse.. Ma mère jouait faisait du sport avec une gang de "lesbienne".. Et comme je la suivais tout le temps, elle a vite compris que j'amais bien les femmes... J'ai pas eu besoin de le dire à ma famille, ils l'ont su bien avant moi.. Par contre, ils n'ont pas acceptée.. Ma premiere relation (4 anS) sans que ma blonde à l'époque soit accepté dans ma famille.. Puis, lors de ma deuxième relation, sa été tout le contraire.. et depuis, parents, amies acceptent très bien mon choix.. J'ai bien hâte de voir si ma famille vont accepter ma prochaine blonde et mon orientation ou si c'était juste mon ex qu'ils appréciaient.. mais jusqu'à présent, j'ai pas vue de changement de la part de mon entourage.. j'ai été chanceuse.. Des p,tits commentaires de mon grand-pere comme: Tu les regardes tu les tits gars ou pas pantoute.. mais je crois que c'était juste par curiosité et non pas déplacé..
coquelico
 
Message(s) : 44
Inscrit le : 14 Octobre 2011, 21:34
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar jojo46 » 12 Novembre 2011, 21:47

on n est une famille très proche... famille? là je veux simplement parler mes frères et soeurs, si non mes parents y pas plus distant qu'eux.
Comme étant quelqu'un qui exagère tout, une petite chose peut me paraitre insurmontable parce que je pense toujours aux si... puis si... admettons que...
Alors j'ai dit à ma soeur qu'il fallait qu'on parle d'une affaire très sérieuse. Elle a appelle mon frère, on est les plus proches.
J'étais tellement stressée, je lui ai dit que j'avais peur qu'ils pensent que je décevais tout le monde, que ce que je m'apprêtes à leur dire ne change pas qui je suis, que je crois toujours aux histoires de prince charmant mais que dans le mien ça va être plutôt une fille.
La seconde d'incompréhension...
Puis mon frère qui dit: est ce qu'elle vient juste de dire qu'elle est gay? donc elle n'est pas entrain de mourir! Mais de toutes les façons qui ne l'est pas vraiment?
tout le monde était soulagé de savoir que ce n'était pas aussi grave que ça . Puis ma soeur m'a dit qu'elle s'en fout de ce que les autres pourraient penser de moi,de notre famille que c'est mon bonheur qui importe, puis elle m'a sortit une histoire de guru, comme d'hab:
- tu sais ma ptite jojo, quand une bête est traquée et qu'elle est blessée, la première chose qu'elle fait c'est de se mettre sur la défensive jusqu'à devenir agressive avec celui qui voudrait bien l'aider et la soigner. Alors je ne veux jamais te voir te justifier, avoir honte, te défendre sur ce que tu es. Même si les gens cons te blessent, tu n'as pas à te justifier et tu n'as rien à prouver, ce qui doit être remis en cause ce n'est pas ta personne mais leur ignorance.

Ils sont super mais j'avoue des fois ils sont là à scanner mes faits et gestes, peut être des idées préconçu, ils ont peur qu'un garçon va sortir de moi d'un moment à l'autre ou des phrases comme: mais ça ne peut pas t'intéresser, c'est une affaire de fille!!
ou ma petite soeur qui me lance l'autre jour: ben il va falloir que tu commences à t'assumer là, ça ne marchera pas t'as l'air d'une fille là, tu veux finir toute seule ou quoi.
ils pensent que c'est peut être une phase ou quelque chose que je fais pour frimer ou peut être que j'étais juste amoureuse d'une fille, bon ben voilà on en reviens après!
Récemment on parlait d'enfants et de bébés dans la famille puis je dis que je vais en avoir un millions seulement. Evidement le copain de ma soeur fait: hein? comment tu vas faire?
Puis j'entends ma soeur qui dit: mais voyons chéri, maintenant on peut les magasiner sur internet vos petites bestioles, tu n'es pas indispensable tu sais!!!

Bref,ils ne sont pas parfaits et des fois il y a des préjugés , moi aussi j'en ai des fois sur les affaires que je ne connais pas vraiment.Mais ils sont ouverts à tout et à ce qui peut faire mon bonheur et j'aime que je peux tout leur dire.
Voilà ma mère ne le saura jamais. Il y a des gens qui ne changeront jamais, ils ne le font pas exprès , ce n'est pas de leur faute mais on les aime comme ça.
jojo46
 
Message(s) : 47
Inscrit le : 05 Août 2011, 09:25
Localisation : Quebec
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar Wise » 11 Janvier 2012, 10:10

Woo le fameux sujet du coming out!

Alors voilà, j'ai fait le miens après la polyvalente (équivalent début 2ème année du cégep je crois). Je ne voulais pas me faire écheurer à l'école avec ça, donc j'ai garder ça secret même si je savais bien depuis mon enfance que j'avais une préférence pour les hommes.

Je l'ai fait aussi en raison des circonstances. Il y avait quelques filles dans mon entourage qui cherchaient beaucoup à me connaître et qui étaient intéressées par moi. Bien évidemment, je ne me sentais pas à l'aise dans cette situation d'autant plus que je n'aime pas beaucoup attirer trop d'attention. Alors je me suis dit que le coming out allait tout règler cette histoire! En fait ça l'avait règlé partiellement, car le mot s'est propagé (je vivais dans un petit groupement de villages) et plusieurs hommes voulaient maintenant faire ma connaissance haha!

Ma maman a aussi fait son "coming out" (quoiqu'elle n'appelle pas ça un coming out, elle soutient qu'elle est amoureuse de la personne, et non du sexe associé) avant moi. Elle est avec sa copine depuis 6 ans je crois...ou 7? hmmm. N'empêche que le sien, avec 2 enfants et un mari, a été assez éprouvant émotionellement. N'empêche que maintenant, quand nous allons au N-B, on soupe quand-même en famille et on s'accorde tous très bien malgré les évènements :).
Wise
 
Message(s) : 22
Âge : 31
Inscrit le : 11 Janvier 2012, 09:32
Localisation : Asbestos, QC
Identité: Homme

Re: Votre coming out

Messagepar Kittysnape » 01 Avril 2012, 02:11

J'aime beaucoup ce sujet en fait, c'est intéressant de lire vos histoires. De mon côté, je me demande vraiment si j'ai fait mon coming out ou pas XD Ça risque d'être un long texte alors voici un petit topo de ma famille: Je suis l'aînée d'une famille nombreuse (9 enfants, dont 1 adopté). Ma mère et mon beau-père vivent ensemble avec mes frères et soeurs. Mon père biologique demeurre dans ma ville natale à 1h15 de chez ma mère.

Au secondaire, je me tenais avec probablement une bonne partie de la population openly gay de la poly, entre secondaire 2 et 5. Mon meilleur ami d'enfance était là et il m'a fait son coming out, et puis bref, j'ai compris que dans le groupe il y avait 3 gars, tous gais, et initiallement 4 filles, dont 1 lesbienne affichée et 3 hétéros, dont moi. Puis une bi, un gay et un couple hétéro se sont joints à nous pendant que 2 des filles graduaient. Mes amis venaient chez moi et mes parents, assez religieux à l'époque, savaient qu'ils étaient pour la plupart homosexuels. Puis quand j'ai eu 16-17 ans ma mère m'a dit que mon meilleur ami ne pourrait plus coucher dans ma chambre. Ce fut le premier préjugé que j'ai du combattre devant mes parents, qui pensaient que les hormones pouvaient même faire aller un gai vers une femme. Ce fut l'un des seul préjugé lié à l'orientation sexuelle que j'ai du combattre. Surprenamment mes amis et moi n'avons pas eu d'expériences d'homophobie à l'école, et je viens d'une petite régions. Mais la cause demeurrais par contre, car j'ai compris bien plus tard que nous avions été bien chanceux. Je répétais souvent aux gens que je connaissait, et aussi ma famille, que ce n'était pas le sexe qui importait mais la personne avec qui tu tombait en amour.

Puis je suis allée au cégep dans ma ville natale (que j'avais quitté en secondaire un). J'y retrouvais des anciennes amies et une fille qui m'avait été présentée six mois auparavant par ces mêmes amies. Le cégep avec cette personne ce fut mémorable. Nous avions presque tous nos cours ensemble car nous faisions un pré universitaire en langue. J'allais chez elle la fin de semaine, parfois la semaine, pour faire nos travaux et parce que nous nous ressemblions beaucoup, c'est pourquoi nos amies nous avaient présentées. Sa famille m'a un peu adopté d'ailleurs, même sa grand-mère s'est demandée si nous formions un couple. Je me croyais toujours hétéro à cette époque, bien que j'aille embrassé cette fille et quelques autres dans un party, puis la fille bi de mon secondaire que j'ai revu plus tard. Je disais que j'avais embrassée plus de filles dans ma vie que de gars. À 18 ans je comptais 2 chum à mon actif, les 2 sont gais. Je crois que c'est là que je suis arrivée à mes parents que j'étais bi et de pas se surprendre si je ramenais une fille un jour à la maison. Je ne crois pas qu'ils m'aient pris au sérieux, ma mère et mon beau-père. Mon père biologique ne le sait pas, ni ma tante ou mes grands parents de ce côté de la famille, jusqu'à ce jour ils l'ignorent. Mes amies l'ont tous su rapidement, je dis tomber amoureuse de la personne et non du sexe depuis mon secondaire avec mes amis multi orientation :P Pourtant malgré ça je n'ai jamais poussé pour avoir une relation avec une fille. Mon éducation et mes valeurs familiales me poussait à rester dans la conformité du modèle hétérosexuel, sans que je me pose trop de questions pourquoi alors j'accordais de l'importance à aimer une personne et non un sexe.

Je crois que c'est à l'université que j'ai pleinement pris conscience que ma meilleure amie, j'en était probablement plus attachée que je ne le croyais. On passait des journées sur msn, à jaser au micro. On se voyait régulièrement les fins de semaines même si elle était maintenant à l'UDEM, montréal et moi à l'UDES, sherbrooke. Je me disais que je l'aimais beaucoup et j'ai commencé à me poser des questions. Parce que j'avais toujours été fusionnelles avec mes amies. J'ai souvent dit avoir été déçue en amitié car je trouvais que mes meilleures amies de l'époque n'étaient pas aussi proche de moi que moi je les considéraient. Mais que c'était différent avec elle et qu'elle me rendait mon amitiée. Dans ma tête c'était encore seulement une amitié profonde qui allait durer éternellement. Puis au printemps 2006 elle rencontra un gars, un ami du cégep avec qui j'avais eu un flirt déjà. Tranquilement mais sûrement, ils commencère à sortir ensemble. L'année scolaire 2006-2007, et tout le reste de 2007 furent des mois pénible pour moi. À la fin de la session d'hiver 2007, je déménageai à Montréal, je m'en venais faire mon bacc en sexologie. Ce fut une année éprouvante pour moi qui voyait une relation que j'avais avec une fille depuis 2002, se changer en une relation d'amitié plus standard.

J'ai pleuré, j'ai jalousé leur couple, car lentement la complicité que j'avais avec elle, était transférée dans son couple. C'était très difficile car j'étais très amie avec son chum aussi et nous avons partagé un appart avec un autre couple d'amis de 2007 à 2008. . J'ai vu leur relation grandir, le temps qu'elle passait avec moi réduis. Nous passions beaucoup de temps à 3, moi d'un côté réclâmant du temps seule à seule avec elle, et son chum de son côté réclâmant la même chose. C'est là seulement que je pris conscience que j'étais en amour avec elle mais que malheureusement ça n,aboutirais jamais. Ce n'est qu'en y repensant plus tard et en réfléchissant sur mes échecs amoureux que je peux dire que la pire peine d'amour que j'ai eu à ce jour fut de perdre la relation que j'entretenais avec elle.

Nous sommes encores de très bonnes amies à ce jour et j'ai fait mon deuil. Notre relation n'est plus du tout la même, et les promesses que nous nous étions faites, un peu naivement, de rester toujours meilleures amies et de se voir régulièrement, se sont fragilisés en vieillissant. Je n'ai pas de doute qu'elle sera dans ma vie encore longtemps, mais l'époque ou l'on avait une relation fusionnelle est révolue. Nos champs d'intérêts commun sont moins sollicités car nous nous voyons en groupe, rarement à deux, et ça ne risque pas de changer. Elle fêtera son 6e anniversaire de couple le 1er mai et son premier anniversaire de mariage le 2 juillet. Elle attend un enfant pour septembre. Et elle a probablement eu des doutes, mais je ne lui ai jamais dit que je l'aimais. Fait cocasse, je suis aussi amie avec sa soeur, qui est lesbienne et qui connais mon crush.

Désolé pour le roman, je ne sais pas pourquoi j'étais inspirée d'écrire tout ça ici à 2h du mat. Disons que pour conclure, ça fait un bout que jme pose des questions, mais seulement 3 ans que j'ai commencé plus à l'affirmer, à m'instruire, me tenir dans le milieu, et plus récemment tenter de rencontrer une fille. Ma mère n'a pas l'air de prendre ma bisexualité au sérieux jusqu'à maintenant, car je n'ai eu que des gars dans ma vie. C'est pourquoi je dis que j'ai fait un demi coming out. Disons que la journée où je lui dirai que j'ai une blonde et que je lui présenterai, ça sera probablement plus un coming out. :green:
The cat says Nyah and so do I
Avatar de l’utilisateur
Kittysnape
 
Message(s) : 137
Âge : 31
Inscrit le : 26 Août 2011, 15:56
Localisation : Montréal
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar kalhonia » 16 Avril 2012, 16:01

Bon, moi je ne l'ai pas vraiment fait.
Tout d'abord parce que ce n'est pas encore bien défini pour moi, et que je n'aime pas me révéler aux gens. Alors leur dire quelque chose dont je ne suis même pas sure...Pourtant quelques personnes sont au courant. Mon meilleur ami (qui est gay) avec qui j'en ai parlé très vite, un ami proche, je lui ai fait part de mes doutes ya une semaine et une copine bi. Je ne pense pas en parler à d'autres, mais mon frère commence à poser des questions bizarres, et m'a dit qu'il avait un doute sur ma sexualité XD je n'ai pas oser lui dire. Mais je pense que si je dois le dire à quelqu'un de ma famille, ce sera mes parents car on est assez proche, et ça me pèse de plus en plus qu'ils ne soient pas au courant...Mais ce n'est pas le moment de leur avouer.
« La vie est la vie, que ce soit un chat, un chien ou un homme. Il n'y a pas de différence entre un chat, un chien, un homme. L'idée de différence est une conception humaine pour mettre l'homme à son avantage. » Sri Aurobindo
Avatar de l’utilisateur
kalhonia
 
Message(s) : 37
Âge : 23
Inscrit le : 23 Mars 2012, 17:51
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar Cariboute » 24 Avril 2012, 20:24

Bonjour,

J'ai commencé par me faire mon coming-out à moi même, hé oui, je viens enfin depuis deux mois d'accepter que je préfère les femmes.
Puis je l'ai dit à mon mari (j'ai trois enfants) qui au départ à vraiment cru que c'était une lubie, jusqu'à ce que je lui dise que je souhaitais le quitter.

J'en ai parlé à mes deux meilleures amies et à ma sœur.
Ma sœur ma dit qu'elle s'en doutait et qu'elle trouvait courageux que je l'accepte et que je me donne les moyens de le vivre.
Une de mes amie est restée silencieuse une bonne trentaine de seconde, j'avais très peur de ce qu'elle allait dire et la elle me sort "ah c'est con, je connais plein de gai mais pas une seule lesbienne... Oh attends si, la coloc de mon pote X est lesbienne, je vais voir avec lui si on peut organiser un souper pour que tu rencontre du monde"
Mon autre amie ma répondu du tac au tac "ben tu n'es pas la premiere, et ne t'inquiète pas, on va te trouver une amoureuse"

Bref, je crois que je n'aurais pas pu trouver meilleure réaction...
Avatar de l’utilisateur
Cariboute
 
Message(s) : 100
Âge : 38
Inscrit le : 18 Avril 2012, 11:51
Localisation : Montréal
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar lowrytdz » 16 Août 2012, 11:26

Alors, moi, ca a été assez simple en fait ! Je me savais gay depuis que j'avais 13 ans mais j'ai gardé le secret envers tout le monde pend
Avatar de l’utilisateur
lowrytdz
 
Message(s) : 7
Âge : 30
Inscrit le : 05 Août 2012, 06:10
Localisation : Nord,
Identité: Homme

Re: Votre coming out

Messagepar lowrytdz » 16 Août 2012, 11:30

Alors, moi, ca a été assez simple en fait ! Je me savais gay depuis que j'avais 13 ans mais j'ai gardé le secret envers tout le monde pendant 8 ans. A l'age de 21 ans j'ai rencontré mon copain qui l'est toujours d'ailleurs.

Je sortais tous les week ends avec lui seul ou de temps en temps avec lui et ses amis. Ne passant quasimenet plus aucun week ends avec mes parents, ce fut des crises au téléphone. Je ne me rendais pas compte que je les delaissé pour mon copain. Et puis un samedi matin alors que je partais pour le rejoindre, mes parents m'ont demandé s'il se passait quelque chose avec lui et je leur ai répondu qu'on était ensemble ! Je ne penses pas avoir prononcé le mot homo, gay ou autre depuis ce jour a mes parents !!

La reaction a été tres positive, mes parents ont accepté sans aucun soucis mon copain et depuis ça se passe tres bien !!
Avatar de l’utilisateur
lowrytdz
 
Message(s) : 7
Âge : 30
Inscrit le : 05 Août 2012, 06:10
Localisation : Nord,
Identité: Homme

Re: Votre coming out

Messagepar smiley07 » 14 Septembre 2012, 17:22

ben moi j'l'ai toujours pas officialisé, j'ai des amis que sont au courant, d'autres qui s'en doute, mais je ne vois pas comment dire ça..Je pense quand le moment sera venu ben ça ira tout seul. Mais j'aimerais quand même avoir votre avis sur mon opinion svp
smiley07
 
Message(s) : 27
Âge : 23
Inscrit le : 11 Septembre 2012, 09:21
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar mamxzelle » 14 Septembre 2012, 22:12

Je me disais ça avant, quand le moment viendras je le dirai ! Je ne me voyais tellement pas arriver et dire hey maman en passant je suis lesbienne ! et moi et les trucs super formelle ah je ne suis tellement pas douée :P je m'étais même dit que j'attenderais d'avoir une relation sérieuse avant de le dire a mes parents .... hmm et finalement bien etendonné que je ne parlais jamais de garçon et que j'en avait jamais presenter a mes parents et que j'éprouvais un sérieux dégoût a chaque fois que ma mère me demander si j'avais un copain ... et bien c'est elle qui a fini par me demander si j'étais lesbienne ! ahah super facile ... J'ai dit oui !

Je te dirais qu'il n'y a rien qui presse, mais il ne faut pas que tu penses a sa jours et nuit! sa depend à quel point c'est important pour toi de le dire et comment tu gères ça. Mais le dire à des amis c'est déjà un bon pas de fait. Moi c'est ça que j'ai fait en premier et d'ailleurs c'est sa qui a été le plus difficile puisque personne ne s'en doutait
Avatar de l’utilisateur
mamxzelle
 
Message(s) : 1187
Âge : 24
Inscrit le : 12 Juin 2012, 01:56
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar smiley07 » 17 Septembre 2012, 12:17

ouais moi aussi personne de mon entourage le sait vraiment, je pense que mon pater s'en doute, parce qu'on est assez proches sur ces trucs là même si on en parle de manière TRÈS pudique. Après non j'y pense pas tous les jours, mais je veux dire des fois t'as envie de pouvoir vivre tes relations sentimentales ou sexuelles de manière libre tu vois.
smiley07
 
Message(s) : 27
Âge : 23
Inscrit le : 11 Septembre 2012, 09:21
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar Olwen68 » 17 Septembre 2012, 13:12

personellement, ma meilleure amie le sait, et ai très ouverte sur le sujet! comme elle ne voit pas son copain souvent et qu'elle est très tactile, elle vient souvent me voir, car elle sait que je saurait mieux la consoler que beaucoup d'autres filles ^^ (c'est ce qu'elle dit xD)
Ma cousine s'en doute, du moins je crois, mais à part ça personne ne le sait...
je pense que certains ont deviné, ou pas..
je ne pense pas le dire a mes parents, pas tout de suite, car plus j'approche de mes 18 ans, plus ma mère parle de petits enfants... et pour l'instant en france, pas de mariage ni d'adoption gays, même si la loi a été annoncé!
Avatar de l’utilisateur
Olwen68
 
Message(s) : 136
Inscrit le : 09 Septembre 2012, 15:17
Identité: Femme

Re: Votre coming out

Messagepar smiley07 » 18 Septembre 2012, 21:01

hahaha ça me fait penser à ma meilleure amie, sauf que elle, elle ne t'allume pas parce que son mec lui mec, c'est juste pour voire jusque où tu tiens, une vrai vicieuse sur ce point. Pourtant je ne lui ai jamais dis que j'étais lesbienne, d'ailleurs elle ne le sait toujours pas...
smiley07
 
Message(s) : 27
Âge : 23
Inscrit le : 11 Septembre 2012, 09:21
Identité: Femme

PrécédentSuivant

Retour vers Thématiques LGBT

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron